János Eifert - Photographer

Archive for szeptember, 1990

Alain Ciggolotti: Le grand prix à Janos Eifert (Hongrie) pour « Je présente ma femme » PROGRESS, 1990

Progres-1990_France-Photo-1992

9e FESTIVAL INTERNATIONAL DE DIAPORAMA

Le grand prix à Janos Eifert (Hongrie) pour « Je présente ma femme »

 Comme dans tout festival digne de ce nom, le choix du jury reste souverain. Mêmee si parfois au moment de la proclamation des résultats, cela antraine l’emploi du « mitigeur »  coté public; c’est-á-dire du chaud et froid entre sifflats et appleudiasements.

Samedi soir, dans une salle du cinema France comble, il n’en a rien été, à l’ocassion du final du 9e Diaporama de Saint-Etienne, organisé per La M. J.C. de Beaulieu.

Nous avons réussi à créer l’osmose de nos divergencas devalant avouer Chantal André- Fergall, Robert Caro, Serge Munoz, Bernard Sanch, et Jacques Van de Weerdt, les cinq membres du jury à qui incombait la lourde responsablité d’établir le classement après trois soirées d’intense sélection.

Bella coincidence alors que ce festival l’internationalise, c’est justement un Hongrois Janos Eifert, qui remporte le 9e grand prix de la Muraille de Chine, pour un montage intitulé « Je présente ma femme », assez troublant il faut le dire.

Alors que « Burnba », de Brenda Amos (Australie) et « Les couleurs de le Mémoire »  de Jean-Pierre Simon (Ruel-Malmaison) s’adjugeaient les deux autres marches du podium.

 Avec semble-t’il un frémissement très subtil dans les range du public pour le montage du Français. Ce qui signifie peutétre que battus chez eux les diaporamistes entendent bien relever le cefi dès l’an prochain.

L’Inspectaur Diapolombo et tous ses invités 1′espèrent d’autant plus qu’il s’agira de 1a 10e édition de ce festival. Et pour faire plus fort… Il va falloir vraiment faire fort!

Alain CIGOLOTTI

PROGRESS, 1990